Prison ouverte Danoise

Le système carcéral Danois n'est pas basé sur la simple idée de punition. Il a pour ambition d'aider les détenus à améliorer leur vie. L'administration essaye de les aider à trouver une nouvelle ou une meilleure place dans la société le jour de leur libération. Le suivit de programmes scolaires au sein même des maisons de rétention ou en ville est encouragé, des traitements médicaux et psychologique  des problèmes d'addictions sont proposés tout comme des activités physiques et artistiques. Le temps de privation de liberté est un temps de reconstruction personnel et social.

Afin d'éviter la trop classique détérioration des liens familiaux des détenus durant leur peine l'administration Danoise a décidé de rendre les temps de visite long et très facile à organiser. L'utilisation du téléphone portable est même encouragé. Tout est fait pour que les prisonniers préserves leurs liens personnels.

Les détenus doivent tous être actif. Ils peuvent choisir entre étudier, travailler, ou cumuler les deux. Ils perçoivent un salaire et sont redevable d'une partie de leur frais d'incarcération. Installés par groupe de 12, ils ont chacun leur propre chambre équipée d'une salle de bain. Ils doivent cuisiner, faire leur lessive et le ménage de ce qui devient leur maison.  Comme l'autonomie des prisonniers est très importante l'administration pénitentiaire n'a besoin que d'un garde et un travailleur social pour 12 détenus. Ils vivent au milieu des prisonniers et développent facilement des liens amicaux avec eux sans avoir à abandonner leur autorité.

Il existe de nombreuses prisons ouvertes dans tout le Danemark et elle reçoivent des détenus ayant commis toute sorte de délits, du plus petit vol jusqu'au crime. La plus part d'entre eux sont passés par une prison fermée au par avant. Soit pour y purger une partie de leur peine, soit pour attendre leur jugement. L'administration danoise encourage les détenus à se diriger vers les programmes de prisons ouvertes parce qu'il a été prouvé qu'elles produisent nettement moins de récidivisme et parce que leur gestion s'avère beaucoup plus économique qu'une prison traditionnelle.

 

Cliquez sur la première image pour voir le slideshow